Sélectionner une page
conservatoire national des archives et de l'histoire de l'éducation spécialisée et de l'action sociale

Ce prix a été créé en hommage à l’historienne Françoise TÉTARD, chercheuse (disparue en 2010) ayant particulièrement le goût de l’archive, qui a questionné toute sa carrière les frontières entre une « jeunesse qui va bien » et une « jeunesse qui va mal ». Il vise à décloisonner les savoirs sur l’éducation, l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, à encourager les recherches dans ces domaines et à amé- liorer leur visibilité.

Le fonds de dotation « Françoise TÉTARD » a donc instauré deux prix portant sur :

– soit l’histoire de l’enfance/l’adolescence « irrégulière », inadaptée, marginale…

– soit l’histoire de la jeunesse et de l’éducation populaire en France, mais aussi en Europe et dans le monde.

Sa 1ère édition a été lancée fin 2015 et la remise des prix a eu lieu le 27 mai dernier.
Les lauréats sont :

Angélique MARTIN : La « violence institutionnelle » comme question scientifique. Trajectoire d’un militant et médecin : Stanislas Tomkiewicz (1925-2003). Mémoire de Master 2 Histoire et Document/Histoire des régulations sociales, direction Pascale Quincy-Lefebvre, Université d’Angers, septembre 2014.

Maxime CHAIGNEAU :  Un laboratoire des politiques jeunesse et sports, la municipalité de Bègles (1896- 1953). Mémoire de Master Recherche en Histoire des mondes moderne et contemporain, direction Christine Bouneau, Université Bordeaux-Montaigne 2015.

160601angélique MARTIN & Maxime CHAIGNEAU Prix Françoise Tétard

Les lauréats ont reçu chacun 1 000 € et un accompagnement est prévu, soit pour une publication en ligne ou toute autre forme d’aide à déterminer.

Les candidatures pour les prix 2017 en provenance de la Lorraine, peuvent être envoyées sans attendre à Jacques BERGERET à l’adresse suivante : cnahes.lorraine@free.fr