पागल रेबेका वोल्पेटी बीडीएसएम है जो ब्लैक टाइट्स में एक हुड वाले लड़के द्वारा उसकी तंग योनी में डाला गया है और स्ट्रैपआन के लिए ओवरसाइज़्ड जस्टिस स्ट्रैपआन. बूथू रे: अपने जुनून को चलाएं और एक Pawg के पैर के नीचे देखें!.sexytube.me स्कीनी स्टॉकुंगी सांप तेल मालिश बकवास. यह अब तक का सबसे अच्छा जन्मदिन रहा है और आप बहुत खुश हैं! सिर्फ एक सपना.liveteens.tv मैं वादा करता हूं कि मैं उससे पहले अपने बड़े डिक को चूसना अच्छा लगा. दक्षिण भारतीय फिल्म अभिनेत्री ने अपने महान शरीर के साथ प्रेमी के साथ मजा किया.myporndiary.net बिग टिट गोरा एमआईएलएफ़ कैटरीना हार्टलोवा एक सोफे पर एक बड़ा कठिन डिक सवारी करता है.gynocams.tv क्या कर्म मलबे 2 सफेद गुड़िया संभोग करेगा.xhamster.com
conservatoire national des archives et de l'histoire de l'éducation spécialisée et de l'action sociale

Françoise et Jacques VUAILLAT

,

Françoise et Jacques VUAILLAT

 

N° enregistrement : Paca-2022-2a et Paca 2022-2b

Importance matérielle :

  • Une retranscription PDF des deux entretiens (39 pages)
  • Deux vidéos (MP4, H264, AAC) : 1h 34mn et 1h19mn19s

Date d’enregistrement : 8 et 9 février 2022

Autorisation du 1er Septembre 2022

Mots-clé : VUAILLAT, école du Griffon, Mai 68, Nice Patronage Saint Pierre, Oncle Paul, Sacuny, Centres sociaux, GREJ

Françoise et Jacques VUAILLAT se rencontrent en 1966, lors de leurs études d’éducateurs à l’école du GRIFFON, à Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse. Leurs études sont perturbées par le grand mouvement de Mai 68 qu’ils vivent l’un comme l’autre comme un moment intense aussi formateur, sinon plus, que les cours qu’ils suivaient jusque-là.

Un ami leur propose de participer bénévolement à l’animation du camping « la Guitare », à Nice, en aout 1968. Tentés par l’aventure, ils font alors la connaissance de Jean FRECON, de Bruno DUBOULOZ, de Jean QUENTRIC, et découvrent le projet de l’Oncle Paul, fortement influencé par l’esprit salésien et les utopies de 68 : faire vivre ensemble jeunes travailleurs et jeunes délinquants, avec l’idée que les premiers guideront les seconds…  

En 1969, Jacques et Françoise VUAILLAT rejoignent la petite équipe de l’Oncle Paul, et participent à la première équipe d’éducateurs, composée de Pierre AMILHASTRE, Jean-Louis BOUROUT, Bernard SANCHEZ, Jean-Claude GOURIOT, éducateurs « à l’ancienne », avant les sorties des formations du tout nouveau diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé.

Jacques et Françoise VUAILLAT évoquent ici avec passion cette vie difficile mais exaltante de l’Oncle Paul, auprès de ces jeunes du même âge qu’eux. Ils évoquent les personnalités marquantes de Jean FRECON, Bruno DUBOULOZ, Bernard SANCHEZ, mais aussi les figures de certains jeunes qui les ont particulièrement marqués.

Ils se remémorent les grandes étapes de l’Oncle Paul : les premiers éducateurs, les  débats internes questionnant les valeurs, le passage à la Convention 66, les nouveaux bâtiments, l’équipe de foot « Oncle Paul », la première élection d’un délégué du personnel, la première fois où il a été fait appel aux forces de l’ordre…

La place des femmes dans ce milieu d’hommes est évoquée : Françoise est la seule éducatrice, même si d’autres figures féminines sont présentes : Yvette PUECH et Dolorès CALVO, les cuisinières, Henriette OLMI, la secrétaire, ou Suzanne BARNIER, épouse de Paul BARNIER.     

Les VUAILLAT restent à Nice jusqu’en 1974 et « remontent » ensuite à Lyon où Françoise et Jacques retrouvent leurs proches.

Chacun vivra alors un parcours professionnel plus classique, avec toutefois une exigence et un enthousiasme qui transparaissent encore dans les propos que nous avons enregistrés.

Les six années passées et l’expérience acquise à l’Oncle Paul, dans un contexte de recherche personnelle et de profondes modifications de l’environnement social, les accompagneront, selon leurs dires, tout le long de leur carrière professionnelle.    

Compétences

Posté le

1 novembre 2022