Sélectionner une page
conservatoire national des archives et de l'histoire de l'éducation spécialisée et de l'action sociale

Jean-Michel HERVO

,

Mots clés :  AGR, ADSEA, Mouans-Sartoux, ASTIAM, ACTES, CFDT, syndicat

Date de l’entretien : 12 Juin 2019

Durée de la vidéo : mp4 1h27min

Retranscription : pdf 19 pages

Né en Bretagne à Nantes, Jean-Michel HERVO poursuit des études de médecine à Rennes. Il a 20 ans lorsqu’éclate Mai 68. Délaissant les bancs de la fac, il rejoint la rue, et s’implique dans de petites actions humanitaires au sein des quartiers populaires. Il découvre alors une jeunesse délaissée et « marginale », auprès de laquelle il s’engage bénévolement dans le cadre d’une association sportive. Les études de médecine n’étant décidément pas sa vocation, Jean-Michel se met à la recherche d’un emploi. Une opportunité lui est proposée en tant que conducteur de car pour le transport scolaire d’enfants handicapés au sein des « Papillons Blancs » de Nantes, devenus depuis l’ADAPEI. Il y mène peu à peu une « carrière » qui aboutira à une formation à l’école de Rennes dont il sortira avec le diplôme d’éducateur spécialisé en 1975. Après un séjour à Brest où il intervient en service de prévention, il décide en 1980 de s’installer sur la Côte d’Azur afin de rejoindre sa future épouse, Sylvie.
Il trouve un emploi auprès de jeunes adolescents particulièrement difficiles, au « Château » de Mouans-Sartoux, gérée par l’ADSEA, où il fait la connaissance de deux fortes personnalités, Lucien FOUQUES et Ali KHALFI. Ce dernier lui fait découvrir en 1982 l’ASTIAM, association de soutien aux travailleurs immigrés, dans laquelle il s’implique bénévolement, engagement qui durera jusqu’à la disparition de l’ASTIAM-ASSIC en 2007. Il évoque notamment l’année de la « grande régularisation » de 1982, où le travail avec la Préfecture a été déterminant.
Après un bref passage aux Amis des Gens de la Route (AGR), Jean-Michel HERVO entre en tant qu’éducateur salarié au centre d’hébergement de ACTES sous la responsabilité de Jean-Claude GOURIO. Dans cette même association, il participera au suivi des personnes incarcérées, puis à la création d’un service d’insertion professionnelle avec Norbert BELIER.
Au cours de cet entretien, Jean-Michel HERVO évoque avec émotion deux personnalités disparues dont l’influence reste encore perceptible dans le paysage de l’action sociale du département : Ali KHALFI et Bruno DUBOULOZ.
Mais c’est surtout en tant que responsable syndical CFDT qu’est connu Jean-Michel HERVO. L’action syndicale est une évidence pour lui, et le choix entre une carrière professionnelle et un parcours syndical est vite tranché : il prend très rapidement des responsabilités au sein de la CFDT des Alpes-Maritimes, en devenant d’abord responsable des « Santé-Sociaux » du département 06, puis secrétaire départemental de l’UD 06, dans une «interprofessionnelle» passionnante, dont il remplira deux mandats sur huit ans.
A ce jour, il est toujours impliqué au sein de la CFDT, au titre de laquelle il siège au Tribunal des
Prud’hommes de Nice. Il reste d’autre part responsable départemental CFDT des actions de ce syndicat
envers les retraités « sante-sociaux ».

Compétences

, , , , , , ,

Posté le

6 janvier 2020