Sélectionner une page
conservatoire national des archives et de l'histoire de l'éducation spécialisée et de l'action sociale

Hélène Borie et Pierre Merle vous informons de cette dissolution actée il y a quelques semaines avec le transfert de l’ensemble des activités de formations -en travail social et en économie sociale et solidaire principalement- à l’École Santé Social Sud Est, ESSSE. La proximité entre les deux institutions est ancienne au point que le CCAURA occupait un étage de l’immeuble lyonnais Le Sémaphore, propriété de ESSSE. La crise interne s’est précipitée dans le courant de l’année 2019 : les bribes d’informations que nous en avons ne nous permettent pas une analyse. Il serait hasardeux de l’entreprendre par égard aux salariés en cours de licenciement et aux centaines d’étudiants d’autant plus déboussolés que le CCAURA était champion d’une pédagogie coopérative créant des liens forts.

Hélène, pour le CNAHES, avait passé convention de mise à disposition d’une jeune volontaire de service civique de septembre 2016 à mai 2017  : ainsi Morgane Leblond a-t-elle travaillé sur les archives anciennes pendant toute la durée de son service civique ; elle a aussi proposé au staff administratif diverses solutions opérationnelles d’archivage au quotidien. Son inclusion fut tellement réussie au Collège qu’elle resta ensuite salariée comme assistante administrative pendant de nombreux mois avant de repartir vers de nouveaux choix d’études.

Pierre est concerné à titre personnel par cette histoire: en tant qu’ancien salarié et cadre de l’ESSSE et en tant que membre du deuxième cercle des formateurs du CCAURA puisqu’il y a conduit l’axe de formations « politiques sociales » des DSTS, DEIS et autres DHEPS, CAFERUIS etc. Aussi a-t-il été enthousiaste à la réalisation du projet de service civique et à l’objectif de préparer un travail autour des quarante ans de l’institution CCAURA (initialement: CCRA).

En effet le mouvement qui a conduit au montage de cette association en Rhône Alpes , quoique très inspiré des travaux de Henri Desroche et soutenu par lui depuis l’EHESS, possédait des caractéristiques propres du fait d’une rencontre entre des gens du monde des coopératives , des universitaires lyonnais, des personnalités de la formation au travail social communautaire etc. Ce travail de recherche archivistique et de reconstruction historique a été présenté lors d’une journée colloque le 3 mai 2017 : « les enjeux de l’intervention sociale aujourd’hui » . François Boursier,  membre de la délégation AURA du CNAHES et administrateur CCAURA jusqu’à aujourd’hui faisait aussi partie de l’équipe.

En même temps, la délégation réalisait un long interview de Joel Cadière, éducateur spécialisé, étudiant puis formateur puis directeur du Collège. Morgane Leblond, Hélène Borie, Ambroise Charleroy l’ont co-réalisé. Pierre Merle a participé au montage et décryptage de cette archive orale qui figure désormais au catalogue CNAHES : un bref extrait a été montré à l’AG de 2019. L’interview est centré plus largement sur la biographie personnelle et professionnelle de Joel Cadière mais son engagement dans et pour la recherche en travail social et ce que lui a permis le Collège sur ce plan y est très explicite. Joel Cadière, retraité, restait membre adhérent de l’AG du CCAURA mais n’a pas été impliqué dans le processus qui a mené à la dissolution vis-à-vis duquel il a exprimé ses critiques.

Nous allons chacun rester attentifs à tout ce qui peut être recueilli dans la suite de cet événement-choc: Pierre en restant en contact avec des réseaux anciens salariés, dirigeants et anciens étudiants du Collège. Hélène en restant attentive aux archives, ceci en lien avec François Boursier, l’un des administrateurs chargé de la liquidation.

Hélène Borie et Pierre Merle 15 janvier 2020

Site internet du Collège coopératif Rhône Alpes: http://www.ccra.asso.fr/